Logo Mystères et Boules de Gomme
61 / 100

Comprendre les Aspects en astrologie

Observe la nature des aspects pour mieux cerner leurs caractères

Les 4 aspects majeurs sont :

  • le sextile - 60° - aspect vénusien - harmonieux
  • le carré - 90° - aspect martien - frictionne, impose un défi. Avec lui, on apprend à se surpasser.
  • le trigone - 120° - aspect jupitérien - harmonieux, facile, très favorable. Ca baigne !
  • l'opposition - 180° - aspect saturnien - s'oppose mais peut se révéler complémentaire

Que voit-on ?

- Le sextile est un aspect vénusien et on voit qu'il se produit à deux signes de distance. Les éléments sont donc des éléments complémentaires.

Exemple :

  • Un signe d'eau en sextile rencontrera un signe de terre. Les deux éléments sont complémentaire et leur proximité (2 signes), génère une affinité.

  • Un signe de feu en sextile rencontrer un signe d'air.
  •  

    - Le carré est un aspect martien et on voit qu'il se produit à trois signes de distance. Mars indique qu'il y a friction et défi.

    Cet aspect t'apprend à te dépasser. Les choses ici ne seront pas faciles, mais elles seront des chalenges et te permettront d'évoluer.

    Il t'arrivera de rencontrer des échecs, car on ne gagne pas à tous les coups, mais lorsque tu arriveras à surmonter les obstacles, tu en sortiras grandit.


    - Le trigone est un aspect jupitérien et on voit qu'il se produit à quatre signes de distance, donc, dans les mêmes éléments.

    Le trigone parfait se produira donc entre deux signes de même élément. Cela facilite les choses. C'est un encouragement très favorable. Il t'aide et t'accompagne dans le secteur où il s'exprime.


    L'opposition comme son nom l'indique crée un peu de conflit, d'opposition, mais c'est aussi un bon moyen de trouver un bon équilibre. La polarité est la voûte même de l'existence. C'est elle qui produit l'interaction au sein de laquelle tout chose peut prendre place.

    L'opposition se produit dans des signes opposés et donc, complémentaires.

    Pourtant il arrive que les aspects débordent de leur cadre du fait des marges autorisées que l'on nomme « orbes ». Dans ce cas, on doit adapter l'interprétatin.